Rechercher

Le dire et le vivre...

Dernière mise à jour : févr. 13

Quand on se lance à son compte, on renonce, dans un premier temps, à la sécurité financière, à la stabilité, au caractère rassurant de la routine.


Et franchement, il y a des moments où on se demande ce quelle mouche nous a piqué...


C'est comme une claque perpétuelle.


On ne peut se cacher nulle part.


Si on ne passe pas à la l'action, il ne se passe rien.

Et si on en fait trop ou si on ne fait pas l'action juste, il ne se passe rien non plus.


Tous les idéaux en lesquels je crois profondément : la liberté, l'autonomie, l'auto-correction, le fait de capter les opportunités, la flexibilité, l'adaptabilité, la coopération, la confiance, le fait de se connecter à son intuition, l'humilité, la force intérieure, ...


Tous ces idéaux que je souhaite transmettre et partager, je sais qu'il est complètement cohérent et logique de les incarner profondément moi-même.


Mais bon, il y a le dire et le vivre ...

Et comme je le disais, je le vis parfois comme une claque permanente ou plutôt comme une main qui me pousse doucement mais fermement dans le dos.


Pour que je grandisse, pour que je me tienne bien droite face à mes responsabilités, que j'apprenne à transformer les difficultés, que j'enracine mes valeurs chaque jour un peu plus, que je trouve une nouvelle stabilité à l'intérieur de moi.


Recommencer chaque jour. Enraciner ses valeurs. Grandir. S'adapter. Ecouter.

Se libérer.


Aider les autres à le faire aussi


Et vous, vivez-vous aussi des difficultés face à l'inconnu, l'imprévu, la peur de manquer, la crainte d'échouer, la pression face aux risques et aux responsabilités ?


76 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout